Cycle de l’azote et les paramètres de l’eau

Le cycle de l’azote et les paramètres de l’eau

Entièrement lié à la patience, laisser le cycle de l’azote se mettre en place sans introduire de poissons est la toute première étape en aquariophilie. C’est un cycle naturel de l’eau qui doit être connue à partir du moment où on souhaite se lancer dans un aquarium.

Le Cycle d'azote d'aquarium


Sans pour autant avoir besoin d’apprendre toutes les subtilités des réactions chimiques de l’eau, connaitre et comprendre les généralités de ce cycle vous permettra de maitriser votre aquarium et donc de lui garantir une longue vie stable et de faire des économies.

Le cycle de l’azote

Se caractérisent par un équilibre des pollutions de l’eau grâce à des bactéries (invisibles et qui ne sont pas dangereuses, ni pour nous ni pour les poissons). Autrement dit, la pollution qu’on peut trouver dans l’eau de l’aquarium (provoquée par des déchets de plantes, etc.) va servir de nourriture à des bactéries spécifiques.

Quand la population de bactéries est suffisante pour gérer la pollution d’un aquarium, on dit que l’aquarium est « cyclé » ce que provoquent les déchets des poissons est rapidement et efficacement dégradé et ne présente plus de danger pour les animaux présents.

Lors de la mise en route d’un aquarium, la population de bactéries est quasi nulle, il faut donc laisser du temps pour que des déchets de la pollution apparaissent.

On peut aider cette étape en polluant légèrement votre bac, en introduisant par ex. une demie-moule crue et la décortiquée sur le sol ou directement dans le filtre, qui va se décomposer et apporter les bactéries utiles. Vous pouvez aussi mettre quelques pincées de flocons ou de paillettes 2 fois par semaine et se fassent dévorer par les bactéries qui vont pouvoir se développer. Les bactéries ont besoin d’oxygène pour vivre, un filtre adapté à la taille de votre aquarium et un support bactérien (nouilles en céramique) leur permettra de bien se développer.

Traitements des eaux

Traitements des eaux comprennent du NH3, NO2 et NO3.

Les symboles qui représentent les formules chimiques de base, qui définissent l’ammoniac.

Par exemple, le symbole NO2 représente les nitrites, tandis que le symbole NO3 représente les nitrates.

Le symbole NH3 représente l’ammoniac. Si vous êtes dans le démarrage de l’aquarium, vous devez utiliser les kits de test (eau) pour tester l‘eau avant de mettre votre poisson dans l’aquarium.

Les kits vous fournissent des outils qui vous montreront les résultats de l’ammoniaque, nitrites, nitrates, chlore, et l’accumulation de produits chimiques connexes etc.

Gardez à l’esprit que le poisson produit naturellement de l’ammoniac par l’intermédiaire des déchets, qui se transforment en nitrites.

Le chlore et les chloramines

Les tests devraient être effectués pendant le cycle de l’aquarium. Car, l’eau du robinet est avec du chlore et des chloramines vous devez avoir des traitements de l’eau à portée de main.
L’odeur et la saveur de l’eau ont été améliorées grâce à l’utilisation de chloramines depuis le début du 21ème siècle. Dans certains cas les chloramines sont aussi utilisées pour la désinfection de l’eau. Plus d’informations ici: desinfectants avec la chloramines

Les poissons contrairement aux personnes ne peuvent pas vivre aussi longtemps que nous tout en buvant du chlore, des chloramines qui sont l’eau base.

Procédé de purification de l’eau potable

L’approvisionnement en eau comprennent souvent hypochlorite, qui est utilisé pour désinfecter les eaux polluées et de fournir de l’eau potable que pour les humains.

Plus d’informations ici paragraphe d: Désinfection

La pollution étant la nourriture des bactéries

Plus il y en aura, plus elles se développeront et se multiplieront. Au départ, lors de la mise en la pollution va déborder les bactéries, elles ne seront pas assez nombreuses pour tout gérer, il va donc y avoir une montée de substance nocive (les nitrites, symbole NO2). Cette montée est mortelle pour les poissons. Les bactéries profitent de cette abondance de pollution pour se nourrir et se développer.

Petit à petit, le taux de nitrites va baisser, les bactéries devenant plus nombreuses. Enfin, comme dit précédemment, c’est quand les pollutions sont équilibrées (taux de NO2 à 0) sur plusieurs jours sans bouger malgré l’ajout de pollution en plus (nourriture par exemple) qu’on peut affirmer que l’aquarium est « cyclé » et prêt à recevoir les premiers poissons.

Il faut compter environ 4 semaines minimum une fois l’aquarium en route avant de pouvoir intégrer les premiers poissons dans un aquarium. Ce temps est variable et dépend de chaque aquarium, en général la mise en place du cycle de l’azote peut s’étaler sur 3 à 8 semaines.

Patienter un mois est une attente nécessaire

Pour permettre à l’aquarium d’accueillir décemment des êtres vivants, se précipiter c’est risquer que la pollution fragilise ou tue vos poissons. On prend également risquer de déséquilibrer son aquarium, ce qui est très difficile à rattraper.

 

 3 façons d’accélérer le cycle de l’azote.confus

On peut facilement court-circuiter le fameux cycle de l’azote de différentes façons:

1- Implanter dans la nouvelle filtration, un élément d’une filtration d’un aquarium déjà rodé afin d’apporter les bactéries qui vont plus rapidement coloniser vos masses de filtration

Exemple : céramique, mousse bleue, perlon sale et pourquoi pas du sable (mettez le dans un bas de femme et posez-le en contact du sable nouvellement installé).

Mais, évitez le charbon, car son caractère biologique est quasi nul, car les bactéries sont présentes qu’en raison de 5%USA

2- Introduire dans la filtration un élément organique comme une « moule fraîche » par exemple qui, par sa décomposition, va créer une pollution et qui va accélérer l’apparition et la prolifération des bactéries.
La mise en place des plantes aquatiques favorise aussi le développement des bactéries car sur leurs feuillages existent déjà nos chères alliées, et par le biais des feuilles qui meurent la pollution est entamée.
3- Dernier point, procurez-vous des escargots (planorbes, mélanoïdes ou ampulaires) et introduisez-les dans l’aquarium sans oublier de les nourrir de temps à autre. Leur action sera double : ils vont accélérer le « cycle » grâce à la pollution qu’ils vont produire, et en plus ils ralentiront l’apparition des algues dues au déséquilibre.

Mais, dans tous les cas que je viens d’évoquer, pensez bien à introduire dans le filtre des bactéries lyophilisées, le résultat en sera que meilleur et plus rapide.

parfait

Commentaires sur Facebook

Rachid Djillali voila hichem! toi qui te posais des questions a propos du cycle azote! un article bien détaillé.

Bruce El Mudo Les vrais aquariophiles sont tous passé par là ! la patience est la BASE !! merci pour l’article.

Julien Lems L’article est sympa. Mais je suis pas en adéquation avec certains propos. 1 mois minimum est largement trop. En 7 jours le cyclage peut être fait.

La chimie de l’eau est assez simple à comprendre pour ceux qui veulent.

Ceci dit, l’article est sympa .;)

PatetSpirou Gerouville Bon récapitulatif cette article!

Etc….

Merci de recommander cet article à vos amis sur les réseaux sociaux

ET POUR RESTER INFORMÉ DES NOUVEAUX ARTICLES !

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER CI-DESSOUS

Cet article a-t-il répondu à vos attentes ?

Merci de me soutenir en me laissant un commentaire sur ce blog

suivez-moi-sur-facebook

POUR NE PLUS RIEN MANQUER.... INSCRIVEZ-VOUS à la NEWSLETTER
Souscrire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge