Comment nourrir vos poissons pendant que vous êtes en vacances ?

Obtenez un distributeur automatique de nourriture

distributeur-alimentation-poisson

La deuxième meilleure option pour nourrir vos poissons pendant que vous êtes en vacances est d’obtenir un distributeur automatique pour le réservoir de poissons. Un chargeur automatique est un dispositif qui est censé pour libérer une quantité prescrite de la nourriture dans le réservoir à heures fixes.

Ceux-ci travaillent généralement de manière fiable, mais peuvent parfois manquer de nourrir ou peut suralimenter, de sorte qu’ils ne doivent pas se baser sur un être humain peut être là pour nourrir les poissons et observer les manger.

Attention : les blocs de nourriture et les distributeurs sont source de problèmes. Mieux vaut laisser les poissons sans manger pendant 15 jours plutôt que de prendre le risque d’un soucis avec ces « solutions miracles » car si elles déconnent, pourriront le bac et tueront tous les poissons. Les poissons peuvent s’abstenir de manger jusqu’à trois semaines sans conséquences irréversibles pour leur santé. Il est donc préférable de les laisser jeûner.

Cet article contient plus d’une page 

chiffres-1 chiffres-2 chiffres-3 chiffres-4

Ce contenu a été publié dans Non classé par serge13. Mettez-le en favori avec son permalien.

3 réflexions sur « Comment nourrir vos poissons pendant que vous êtes en vacances ? »

  1. Cet article est parfait j’y ai appris quelques astuces très utiles et je suis rassurée pour mes poissons ! C’est bien détaillé et compréhensif. Je vais pouvoir prévoir toutes mes vacances sans me faire de trop gros soucis maintenant ! Merci

  2. Pour les vacances, mon habitude consiste à diminuer la T° de 1° par jour simultanément à une réduction du temps d’illumination d’une heure par jour.
    Au bout d’une semaine, il n’y a plus de chauffage, peu d’éclairage, aucune nourriture. La filtration continue ainsi que l’apport d’air. Les poissons hibernent en limitant leurs mouvements, tout le monde est là à mon retour après parfois un mois d’absence. Bien sûr, aucun changement dans ce petit monde un mois avant le départ, également aucune lumière du soleil dans la pièce.
    Au retour, augmentation progressive de la T° et de la lumière, jusqu’à la normale au même rythme que pour le départ. Lorsque les poissons se mettent en quête de nourriture commencer la distribution par des quantités modérées, pas de gavage !
    Quand l’eau est équilibrée, limiter les changements d’eau inutiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *